Chaudière à condensation

Source

L’évolution de la technologie des chaudières a beaucoup évoluée dans les dernières années. La chaudière standard d’aujourd’hui est la chaudière à condensation. Contrairement aux chaudières classiques, les chaudières à condensation utilisent la chaleur de condensation de la vapeur d’eau provenant des gaz de combustion, permettant ainsi d’augmenter les taux de rendement de jusqu’à 10% pour le gaz et de jusqu’à 6% pour le mazout. Ceci se fait par des températures d’eau de chauffage plus basses qu’à l’époque, afin de pouvoir refroidir les gaz de combustion en dessous de leur point de condensation.

En installant un tel système dans un bâtiment existant, il faut donc veiller à ce que la température de l’eau de retour du système de chauffage soit suffisamment basse: idéalement en dessous de 45°C. L’installation doit être réglée en conséquence. 

FACT SHEET - Chaudière à condensation GAZ  

Adéquation du système pour une maison avec la classe d’isolation thermique  
A Moyen
C Oui
I Oui
Confort d’utilisation : approvisionnement, remplissage, nettoyage… +++
Entretien annuel et régulier ++
Emissions de CO2 -
Espace requis & stockage +++
SOTH ++

FACT SHEET- Chaudière à condensation MAZOUT

Adéquation du système pour une maison avec la classe d’isolation thermique  
A Moyen
C Oui
I Oui
Confort d’utilisation : approvisionnement, remplissage, nettoyage +
Entretien annuel et régulier ++
Emissions de CO2 --
Espace requis & stockage -

Le saviez-vous ?

La température de retour du chauffage doit idéalement être inférieure à ± 45°C pour le mazout et ± 55°C pour le gaz.
Pour le mazout il faudra vérifier s’il est nécessaire d’utiliser du mazout pauvre en soufre.
Il faut prévoir une évacuation du condensat.
Le matériau de la cheminée doit être adapté aux chaudières à condensation à cause de la vapeur d’eau.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant d’obtenir des statistiques de visite. En savoir plus