Les centres de compétences

Les objectifs  

Les Centres de compétences poursuivent un triple objectif :

  • instaurer un système de formation professionnelle continue sectorielle cohérent et intégré,
  • assurer une veille technologique sectorielle,
  • investir dans l’économie solidaire.  

Le système de formation proposé s’adresse aux salariés(e)s des entreprises artisanales et englobe la formation sectorielle de base, de perfectionnement et de spécialisation de haut niveau.

Modalités de financement

Pour assurer le financement des Centres de compétences, les entreprises des secteurs du génie technique du bâtiment et du parachèvement investiront annuellement 0,5% de leur masse salariale dans des mesures de formation professionnelle au profit de leurs salariés(e)s.

Afin de généraliser ce principe de financement mutualisé de la formation du secteur artisanal, la Fédération des Artisans a signé avec les syndicats représentatifs OGBL et LCGB un accord interprofessionnel qui permet d’instaurer et de financer le système de formation professionnelle sectorielle du secteur de l’artisanat de manière durable.

Partenariat  

Les Centres sont portés par les fédérations du secteur du génie technique du bâtiment  

  • Fédération des Installateurs en Équipements Sanitaires et Climatiques  
  • Association des Patrons Electriciens  
  • Fédération des Intégrateurs
  • Fédération luxembourgeoise des Ascensoristes  

et par les fédérations du secteur du parachèvement

  • Association des Patrons Menuisiers
  • Fédération des Entreprises de Carrelages
  • Holzbau
  • Fédération des Maîtres Couvreurs
  • Fédération des Maîtres Ferblantiers et Calorifugeurs
  • Fédération des Maîtres Marbriers
  • Sculpteurs et Tailleurs de Pierres
  • Fédération des Patrons Peintres et Vitriers
  • Fédération des Patrons Plafonneurs et Façadiers
  • Fédération des Entreprises des Métiers du Métal  

Modalités de fonctionnement  

Chaque année, les Centres de compétences effectueront une analyse approfondie des besoins en matière de formation auprès des entreprises des secteurs du génie technique du bâtiment et du parachèvement. 
Cette analyse des besoins aboutira à un plan de formation sectoriel détaillé qui sera approuvé par les fédérations ainsi que par la Commission de Gouvernance des Centres de Compétences.
Sa mise en œuvre sera assurée par les collaboratrices et les collaborateurs des Centres de compétences, en collaboration avec des spécialistes externes. 

Extension du modèle  

Le modèle des Centres de compétences ne se limitera pas aux seules professions artisanales du génie technique du bâtiment et du parachèvement, mais pourra être étendu à d’autres métiers ou secteurs.
Il est également prévu de créer une institution de formation d’un niveau académique. (CEC5-7) suivant le modèle allemand des « Fachhochschulen » afin d’assurer une formation technique et technologique de haut niveau.

Système de formation professionnelle continue  

Le système de formation proposé s’adresse aux salariés(e)s des entreprises artisanales et englobe la formation sectorielle de base, de perfectionnement et de spécialisation de haut niveau.
La structuration de ce système respecte le Cadre européen des Certifications (CEC) et permet une progression continue des salariés(e)s tout au long de leur carrière,  c’est-à-dire du niveau de base (CEC 1) jusqu’à la maîtrise de connaissances et de compétences avancées et spécialisées (CEC 5).
Axées sur une triade connaissances-compétences attitudes, les formations prévues sont basées sur des référentiels de compétences et concernent une trentaine de métiers des domaines du génie technique du bâtiment et du parachèvement.

Économie solidaire  

La dimension solidaire consiste à renforcer l’intégration professionnelle des personnes exclues du marché du travail ou des jeunes attirés par l’artisanat. À ce niveau, une collaboration étroite avec l’ADEM et d’autres acteurs de l’économie solidaire est de mise.

Veille technologique  

Le volet de la veille technologique sectorielle ne se limite pas à l’analyse des tendances et à la diffusion de connaissances innovantes, mais intègre aussi les outils pour implémenter les évolutions techniques et technologiques les plus avancées dans les entreprises artisanales du pays.

Mit Ihrem Besuch auf dieser Webseite akzeptieren Sie die Verwendung von Cookies, die uns die Erstellung von Besucherstatistiken ermöglichen. Weitere Informationen