Toutes les réponses à vos questions.

Vous êtes


Poêle à pellets

Le poêle à pellets (ou granulés) : chauffer votre maison de manière plus écologique

Vous souhaitez remplacer votre ancienne chaudière fonctionnant à l'énergie fossile (mazout ou gaz) par une alternative plus renouvelable ?

Chauffez au bois !

Explications simplifiées pour bénéficier des aides étatiques pour un poêle à pellets

Optez pour un poêle à pellets et chauffez grâce à une matière première régionale et renouvelable.

La combustion des pellets de bois libère autant de CO₂ que les arbres en ont absorbé depuis l'atmosphère pendant leur croissance. C'est pourquoi les pellets de bois sont considérés comme neutres en termes de CO₂ et polluent nettement moins que les combustibles fossiles. L'aide étatique pour les poêles à pellets ne peut être demandée que dans le cas d'une maison individuelle existante.  

Les coûts d’achat déterminent le montant de l'aide financière.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de l’aide étatique pour l’installation d’un poêle à pellets ?

  • Les poêles à pellets ne sont éligibles aux aides étatiques que dans les maisons individuelles existantes.
  • Seul un des systèmes de chauffage suivants peut être subventionné par les aides étatiques par bâtiment d’habitation : pompe à chaleur, chauffage au bois ou raccordement à un réseau de chaleur local.
  • Aucune aide étatique n’a été demandée pour un poêle à pellets dans le cadre du programme de subvention de 2012 ou de 2016.

Comment et quand demander les aides de l’État ?

La demande d’aide se fait après l’achèvement des travaux. Pour bénéficier des aides financières, la date de facturation des travaux d’installation doit être comprise entre le 01/01/2022 et le 31/12/2025.

Attention : le droit aux aides expire quatre ans après le 31 décembre de l’année civile à laquelle se rapporte la facture en question. La demande doit donc être introduite au plus tard le 31/12/2031.

Quels documents sont nécessaires pour votre dossier de demande d’aides ?

Vous aurez besoin des documents suivants pour soumettre votre demande :

  1. un formulaire de demande d’aide à remplir par le demandeur ;
  2. des annexes spécifiques à compléter par un artisan, un conseiller agréé, l’architecte responsable ou la personne ayant établi le passeport énergétique. 

Informations techniques détaillées sur l’installation d’un poêle à pellets et sur l’obtention d’aides étatiques

Montant des aides étatiques pour les poêles à pellets

Montant de la subvention max. 30 % coûts (hors TVA)

max. 2.500 €

 

Bâtiments existants

Maison individuelle

30 % des coûts - max. 2.500 €

Exigences supplémentaires pour l'octroi des aides étatiques pour un poêle à pellets

Exigences techniques spécifiques

  • Conduite d'eau avec au moins 50 % d'émission de chaleur vers le système de chauffage.
  • Émissions d'oxyde d'azote (NOx) < 200 mg/m³.
  • Rendement technique de combustion ≥ 90 %.
  • Émission de particules fines ≤ 8 mg/m.

Autres critères spécifiques

Si la puissance nominale du poêle est comprise entre 7 kW et 20 MW, un certificat de réception est nécessaire conformément au règlement grand-ducal du 7 octobre 2014. 

En savoir plus sur le chauffage au bois

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant d’obtenir des statistiques de visite. En savoir plus