Toutes les réponses à vos questions.

Vous êtes


Installer une ventilation mécanique de confort

Vous souhaitez améliorer la performance énergétique de votre bâtiment ? Installez une ventilation mécanique de confort (VMC) qui vous permettra de récupérer de la chaleur. Une installation de ventilation mécanique de confort améliore la qualité de l'air, empêche la formation de moisissures et réduit votre consommation d’énergie pour le chauffage.

Le montant de la subvention étatique dépend de la surface habitable* ventilée et du type de bâtiment.

* La surface habitable est définie comme la surface de référence énergétique indiquée dans le passeport énergétique.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de l'aide étatique pour l’installation d’une ventilation mécanique de confort (VMC) ?

  1. Les aides étatiques ne sont disponibles que pour les bâtiments résidentiels.
  2. Le bâtiment doit avoir plus de 10 ans.
  3. Un conseil en énergie par un conseiller en énergie agréé est obligatoire. Dans le cas d'une mesure individuelle, l'éligibilité doit être prouvée par un conseiller en énergie agréé ou un artisan agréé. 
  4. Aucune demande de subvention pour l’installation d’une VMC n'a été faite dans le cadre du programme de subvention de 2012 ou de celui de 2016.

Comment et quand demander les aides de l'État ?

Pour l’installation d’une ventilation mécanique de confort, les mêmes conditions que pour les autres mesures de rénovation énergétique s'appliquent. 

Informations techniques détaillées sur l’installation d’une ventilation mécanique de confort (VMC) et sur l’obtention d’aides étatiques

Montant des aides étatiques pour l’installation d’une ventilation mécanique de confort (VMC)

Subvention

max. 50 % coûts éligibles

€/m2 surface habitable ventilée

Maximum de la surface éligible

Maison individuelle

45 €

150 m2

Immeuble à appartements

45 €

80 m2

Aide maximale pour un immeuble à appartements : 30.000 €.

Conditions techniques spécifiques pour l'installation d'une ventilation mécanique de confort

  1. Taux de mise à disposition de chaleur de la récupération de chaleur ≥ 80 %
  2. La puissance électrique absorbée par le ventilateur est de 0,40 W/(m3/h) au maximum
  3. Le test Blower-Door (test d'étanchéité à l'air) doit être ≤ 2,0 1/h
  4. Au moins 90 % de la surface habitable (An) doit être ventilée.

Faites-vous accompagner par un conseiller agréé ou un artisan agréé

Pour l’octroi des aides étatiques et la construction de votre dossier, vous devez faire appel à un conseiller en énergie agréé ou à un installateur. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant d’obtenir des statistiques de visite. En savoir plus