Chauffage automatique au bois

Plaquettes et granulés de bois - le bois issu de la filière déchets

Coûts éligibles Chaudière automatique au bois

Système d’alimentation et réservoir de stockage du combustible

Système de contrôle, de régulation et de télésurveillance

Équipement périphérique (réservoir tampon)

Frais d’études et de main d’œuvre servant à la mise en place des éléments éligibles
Coûts non-éligibles Génie civil (local, ouvrages d’accès,…)
Taux de subvention 40 %

Conditions générales

  • À défaut d’exigences formulées au niveau d’une autorisation administrative, les critères suivants sont à respecter (puissance thermique nominale, 13 % O2, 273 K, 1013 hPa) : 
    • CO ≤ 250 mg/m3
    • NOx ≤ 200 mg/m3
    • Particules ≤ 30 mg/m3
    • Rendement de production de la chaudière (Kesselwirkungsgrad) ≥ 90 %
  • Équilibrage hydraulique du réseau de chauffage, avec protocole
  • Obligation de monitoring de l’installation 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant d’obtenir des statistiques de visite. En savoir plus