Système de contrôle énergétique à distance des bâtiments communaux

Coûts éligibles Centrale de gestion technique de bâtiments (hardware et software)

Installations individuelles dans les bâtiments
Détails pratiques Au moins 75 % de la surface chauffée du bâtiment devra être prise en compte par le système
Taux de subvention 25 %
Plafonds pour monitoring
par bâtiment < 1 500 m2 400 €
par bâtiment > 1 500 m2 800 €
Plafonds pour conduite à distance des installations
par bâtiment < 1 500 m2 800 €
par bâtiment > 1 500 m2 1 600 €

Conditions générales

  • Le système doit permettre des fonctionnalités basiques de transmission de données énergétiques avec fonction de monitoring et de conduite à distance des installations énergétiques (p.ex. régulation de températures, fonctionnement d’installations de ventilation). Le système devra pouvoir fonctionner sur base d’une application web (conduite à distance depuis navigateur internet).
  • Au moins une personne de l’administration communale devra être responsabilisée dans sa description de poste du contrôle énergétique des bâtiments à l’aide de ce système de contrôle.  Cette personne devra également suivre une formation initiale d’au moins 4 heures expliquant le fonctionnement du système et renseignant sur les potentiels d’efficacité énergétique qui peuvent être atteints à l’aide d’un tel système. Un rapport précisant les résultats énergétiques du contrôle à distance est à transmettre sur demande au Ministère du Développement durable et des Infrastructures.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant d’obtenir des statistiques de visite. En savoir plus