Quelques conseils utiles

Les aspects comportementaux : à ne pas oublier

L’amélioration de l'efficacité énergétique n’est pas limitée aux investissements coûteux, comme les installations techniques à la pointe du progrès ou les sites de production d’énergies renouvelables.

Les premiers gisements d’économies d’énergie sont l’efficacité énergétique et la réduction de ses propres besoins.

Le changement des habitudes de travail vers des opérations plus économes en énergie et respectueuses de l’environnement comporte un potentiel considérable. En effet, des actions bien pensées, multipliés par l’ensemble des salariés ou des opérations quotidiennes, peuvent apporter une influence positive sur la performance énergétique et les finances de l’entreprise sans devoir démarrer de grands projets.

La communication des bonnes pratiques au personnel de votre entreprise est un pas important qui permet de sensibiliser les salariés à une gestion responsable de son comportement sur le lieu de travail. Quelques exemples pourront vous en convaincre :

Artisanat et petite industrie

Travaillez soigneusement :

Avant tout, la réduction des produits non-conformes est un précieux levier d’amélioration dans les domaines de l’assemblage, l’usinage, la fonderie et la mise en forme de matériaux.

Ne gaspillez pas les vecteurs d’énergie coûteux : l’air comprimé, la vapeur, l’électricité, les carburants

Réseaux de distribution :

Vérifiez régulièrement l’état des réseaux de distribution (air comprimé, chauffage, vapeur, eau glacée, gaz techniques…) et réparez systématiquement les fuites. Une fuite dans une conduite tant l’énergie et d’argent qui partent en fumée !

Fonctionnement des machines :

Éteignez si possible les machines fonctionnant longuement à vide ou désactivez des fonctions non-essentielles comme les convoyeurs à matières premières ou à déchets, l’aspiration des poussières, l’éclairage lors des périodes à vide, …

Le rendement des machines est souvent bien meilleur à leur charge nominale : une telle optimisation est-elle possible ?

Le transport des matières à travers les sites de production consomme également de l’énergie !

Fermez systématiquement les portes des équipements thermiques (fours, étuves, séchoirs) et des chambres froides

Fermez les ouvertures vers l’extérieur et réduisez autant que possible les courants d’air, qui nuisent à l’efficacité du chauffage et du traitement de l’air

Au bureau

Les informations relatives à l'environnement de bureau se trouvent dans la rubrique Secteur tertiaire

Formation du personnel

Quels gestes quotidiens peuvent-ils être maîtrisés au sein de votre activité afin de conserver, voire d’améliorer votre performance énergétique ?

Le thème de l’économie d’énergie doit être communiqué aux salariés, en particulier lors de la formation de nouvelles recrues

Il est nécessaire de répéter et de renforcer régulièrement ces conseils : organisez des séances d’information et de sensibilisation, ou des rappels sous forme d’e-mails ou dans la newsletter de l’entreprise…

Des possibilités de formation externes permettent de former des responsables de manière approfondie à la gestion énergétique en entreprise : le management énergétique, les formations "Energy Manager" , ou des formations plus pratiques en alternance.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant d’obtenir des statistiques de visite. En savoir plus