Toutes les réponses à vos questions.

Vous êtes


Pour un meilleur résultat affiner votre recherche

Comment fonctionne une voiture à pile à combustible (à hydrogène) ?

En principe, les voitures à pile à combustible sont des voitures électriques qui reçoivent l’électricité nécessaire à leur propulsion depuis une pile à combustible : à l’aide de l’électrolyse, l’hydrogène stocké à bord est transformé en vapeur d’eau avec l’oxygène provenant de l’air ambiant, générant ainsi de l’électricité pour alimenter le moteur électrique. Ces voitures n’émettent pas d’émissions nocives et le stockage d’hydrogène permet une meilleure autonomie et un temps de charge plus court.

Comment installer une borne de charge dans ma maison ?

Voici les étapes à suivre pour l’installation de votre borne :

Dans le cas d’une nouvelle construction

Dans le cas d’un bâtiment existant

Comment installer une borne de charge dans ma résidence ?

Dans le cas d’une nouvelle construction

Le maître d’ouvrage doit obligatoirement prévoir lors de la phase de planification la mise en place de deux conduits vides suffisamment dimensionnés (passage des câbles d’électricité et de données) pour l’installation ultérieure d’une borne. Suite à la taille des bâtiments plurifamiliales / résidences, il est important d’élaborer dès le début un concept global pour intégrer l’infrastructure de charge au sein du bâtiment.

Pour l’élaboration du concept global, les points suivants doivent être considérés :

au début de la planification, il est nécessaire de se renseigner auprès du gestionnaire de réseau sur la puissance maximale disponible ;

avez-vous pensé à prévoir des conduits vides ou une plateforme de câbles suffisamment dimensionnés pour les câbles d’électricité, de données et de gestion, ou raccordements achevés des bornes installées pour chaque emplacement ?

des réserves, respectivement des conduits vides, ont-ils été prévus pour une installation ultérieure de bornes supplémentaires (emplacements à l’intérieur et à l’extérieur) ?

une connexion internet (GPRS ou (W)LAN) est-elle prévue ?

pour l’optimisation de la puissance de raccordement du bâtiment ainsi que des charges des voitures, les résidences (avec l’exception des petits bâtiments) devraient utiliser un système de gestion intelligente de charge. Dès que plusieurs voitures sont raccordées, la puissance est distribuée automatiquement et dynamiquement entre les véhicules chargeants simultanément.

Dans le cas d’un bâtiment existant

Comment puis-je charger ma voiture à l’étranger ?

Quand vous êtes à l'étranger, vous pouvez accéder à des bornes de charge sélectionnées grâce à votre abonnement Chargy. Informez-vous auprès de votre fournisseur de service de charge s’il a signé un tel contrat et demandez à quelles bornes il vous donne accès.

Vous avez également la possibilité d’utiliser une des diverses applications existantes qui vous donne accès à une des divers plateformes ou portails de roaming. Ces plateformes ou portails vous permettent de localiser et d'utiliser des bornes de charge à l'étranger, mais aussi de gérer en toute facilité le paiement de vos charges lors des déplacements.

Renseignez-vous avant votre prochain trajet à l’étranger et planifiez votre voyage !

Dois-je payer des impôts et la Taxe sur la Valeur Ajoutée sur mon installation photovoltaïque ?

Si la puissance de votre installation photovoltaïque dépasse 4 kWc, vous devez déclarer les bénéfices de la production d’électricité lors de votre déclaration de revenus, car ceux-ci sont imposables. Joignez à votre déclaration de revenus le formulaire 121 dûment complété.

Retrouvez toutes les informations sur le traitement fiscal pour l'exploitation de votre installation photovoltaïque

Les installations photovoltaïques dont la puissance est inférieure à 4 kWc ne sont pas taxées.

En ce qui concerne l’application de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA), vous avez deux choix :

  • Bénéficier d’une franchise de la TVA

Selon l’article 57 de la loi modifiée du 12 février 1979 concernant la TVA, vous pouvez bénéficier d’une franchise de la TVA si votre revenu annuel de la production d’électricité ne dépasse pas le seuil de 30.000 €. Dans ce cas précis, vous pouvez vendre (injecter) ou bien autoconsommer votre production sans que la TVA soit appliquée. L’achat de votre installation photovoltaïque sera toutefois soumis au taux normal de TVA de 17 % et l’électricité prélevée du réseau sera soumise au taux réduit de TVA de 8 %. Si aucune démarche spécifique n’est entreprise, cette option s’applique d’office.

  • Se soumettre à la loi modifiée du 12 février 1979 (récupération de la TVA)

La soumission à la loi modifiée du 12 février 1979 concernant la TVA vous permet de récupérer la TVA payée en amont pour l’équipement. En contrepartie, l’entièreté de votre production d’électricité est soumise au taux réduit de TVA de 8 %, peu importe qu’elle ait été injectée dans le réseau ou bien qu’elle ait été autoconsommée.

Cette TVA doit être déclarée et versée auprès de l’Administration des contributions directes à l’aide d’une déclaration annuelle de la TVA. Les données requises par rapport à la consommation, respectivement la production d’électricité proviennent du compteur intelligent (smart meter) « Smarty » et du compteur propre à l’équipement photovoltaïque installé chez vous.

Si vous choisissez cette option, vous vous engagez à déclarer et payer la TVA pendant au moins un délai de 10 ans (durée de l’amortissement de l’installation). En cas de non-respect, l’administration effectuera un redressement et vous devrez reverser une partie de la TVA récupérée.

Après dix ans d’exploitation, vous pouvez déclarer une cessation d’activité auprès de votre bureau d’imposition. Dans ce cas vous ne paierez plus de TVA sur l’électricité produite jusqu’à la fin de l’exploitation de l’installation.

Le tableau suivant récapitule les taux de TVA applicables sur l’électricité prélevée du réseau (PR), injectée (IR) et autoconsommée (AC) :

TVA 17 % (équipement)

TVA 8 % (électricité)

 

Année 0-9

Année 10+

Application de la « législation TVA » avec le remboursement TVA acquittée en amont

TVA sur PR = 8 %
TVA sur IR = 8 %
TVA sur AC = 8 %

TVA sur PR = 8 %
TVA sur IR = 0 %
TVA sur AC = 0 %

Comptage

1 Smarty (consommation)
1 compteur PV (production)

1 Smarty

Est-ce qu’une hausse du nombre de voitures électriques engendre une augmentation de la consommation énergétique ?

La réponse dépend du point de vue. La consommation en électricité augmente avec le nombre de voitures électriques : en fait la consommation d’une voiture électrique équivaut à la consommation d’électricité d’un ménage (~4.000 kWh / an). Cependant grâce à l’efficacité énergétique des moteurs électriques, ceux-ci nécessitent environ 3 fois moins d’énergie qu’un moteur à combustion. Par conséquent la consommation en énergies fossiles va donc baisser.

Exemple :

 

Consommation pour 100 km

Pour 20.000 km / an

Voiture électrique

20 kWh / 100 km

20 kWh / 100 km

4.000 kWh / an

Voiture Diesel

5,9 l / 100 km

57,2 kWh* / 100 km

11.440 kWh / an

* avec 9,7 kWh / l

Source : Treibhausgas-Emissionen für Batterie- und Brennstoffzellenfahrzeuge mit Reichweiten über 300 km; Fraunhofer ISE, 2019

La transition vers une mobilité électrique réduit donc d’une part la dépendance aux importations de carburants et, d’autre part, la consommation en énergie finale du secteur des transports. En plus, grâce à l’utilisation directe de l’électricité, la mobilité électrique profite de la possibilité d’autoconsommation liée à une intégration poussée des installations photovoltaïques dans les bâtiments, incitant ainsi une hausse de la production des énergies à base de sources renouvelables.

Est-il possible de recycler la batterie de ma voiture électrique ?

Les batteries en tant que telles ont une durée de vie allant jusqu’à 15 ans. En général, lorsqu’une batterie n’offre plus que 80 % de sa capacité initiale, un changement doit être envisagé. Il existe d’ores et déjà des offres et initiatives destinées à redonner une « seconde vie » aux batteries, par exemple en tant que batteries de stockage pour l’électricité générée par une installation photovoltaïque.

Concernant le recyclage des batteries, selon une directive européenne, 50 % du poids moyen des batteries en lithium doivent être recyclés. Des adaptations de la directive ont également été proposées par l’Union Européenne, destinées à imposer en Europe un taux de recyclage de 100 % pour l’ensemble des batteries des véhicules électriques.

L’Union Européenne investit fortement dans la recherche et le développement des batteries, ce qui résulte en une amélioration continue de l’efficience de leurs cycles de production. De plus, le gouvernement luxembourgeois collabore activement avec la Commission Européenne afin de garantir une production de batteries plus écologique à l’aide des lois européennes.

 

Existe-t-il des alternatives pour mes déplacements ?

Pour se déplacer durablement et en toute facilité, il existe de nombreux moyens qui peuvent être combinés au long de votre journée :

  • en plus de ne produire aucune émission de CO2, le vélo représente l’un des moyens de transports les moins chers et les plus rapides pour parcourir de courtes distances. Et grâce à votre mKaart, vous pourrez l’entreposer dans l’une des 35 mBox disponibles au Luxembourg situées à proximité immédiate des transports en commun ! Plus d’informations sur mobilitéit.lu ;
  • privilégiez les transports en commun : l’utilisation du bus, du tram et du train permet de réduire votre empreinte environnementale et d’éviter les embouteillages, tout en faisant des économies ;  
  • essayez le co-voiturage : en moyenne 250.000 sièges de voiture vides entrent chaque jour dans l’agglomération de Luxembourg-Ville. Grâce au co-voiturage, partagez votre véhicule avec d’autres usagers et effectuez des trajets en commun. En plus de réduire les frais et les gaz à effet de serre, cette méthode permet de limiter la saturation des routes et les embouteillages ;
  • pour vos trajets motorisés restants, la voiture électrique représente une alternative plus écologique et durable. Et grâce aux 800 bornes Chargy prévues dans tout le pays d'ici 2020, chargez votre véhicule en toute facilité dans les lieux publics fréquemment visités ! Retrouvez la localisation des bornes sur : g-o.lu/chargy.

Mobilité active, transports alternatifs et durables : c’est à présent à votre tour de créer votre propre combinaison !

L'incendie d'une voiture électrique représente-t-il un défi particulier pour les pompiers ?

Le Corps grand-ducal d'incendie et de secours (CGDIS) est bien entraîné et équipé pour éteindre un feu de voiture électrique dans des circonstances courantes.

Chaque centre d'opérations du CGDIS dispose d'au moins un camion de pompiers avec un réservoir d'eau intégré, d’une capacité allant de 800 à 8.000 litres d'eau selon le modèle. En outre, le CGDIS possède plusieurs citernes à travers le pays, chacune disposant d’une capacité de 10.000 litres d'eau. Les unités du CGDIS ont également la possibilité d'accéder au réseau d'eau dans les zones résidentielles. Si aucune bouche d'incendie n'est disponible, le centre de contrôle envoie 112 autres camions de pompiers sur le lieu de l'incendie, qui apportent de l'eau selon le principe de la navette. Cette méthode courante est utilisée pour les incendies de véhicules comme pour d'autres incendies. Par exemple, la procédure d'alarme prévoit que quatre véhicules de pompiers d'une capacité totale de 10.000 litres soient immédiatement alertés par le centre de contrôle en cas d'incendie sur l'autoroute.

De plus, la procédure tactique pour les accidents et les incendies avec des véhicules dotés de systèmes de propulsion modernes (y compris les véhicules électriques) fait partie intégrante de la formation des pompiers depuis des années. Le CGDIS propose également un cours de formation dédié pour les opérations dans les installations de circulation souterraines. Les tactiques enseignées ici se prêtent à l’extinction du feu d'un véhicule électrique dans des parkings ou des tunnels souterrains.

Le certificat LENOZ est-il obligatoire ?

Non, LENOZ est un certificat facultatif, qui permet de fournir des informations au maître d’ouvrage et au propriétaire quant au niveau de durabilité d’un bâtiment d’habitation.

Le réseau d’électricité peut-il supporter un nombre croissant de voitures électriques ?

Selon des études menées par Creos, environ un tiers des ménages au Luxembourg peuvent déjà aujourd’hui charger simultanément des voitures électriques, sans gestion intelligente et avec une puissance maximale de 11 kW. Le réseau luxembourgeois est bien développé et dispose d’un raccordement triphasé pour chaque maison et de capacité suffisante. D’autant plus si on prend en compte que les gestionnaires de réseau font évoluer leurs réseaux de manière continue afin de les rendre plus intelligents et résilients à l’avenir.

Bien sûr, ceci n’évite pas des impasses locales éventuelles nécessitant des mesures locales. Dans les grandes résidences en particulier, une gestion intelligente de la charge pour la mobilité électrique est nécessaire. Avec une charge contrôlée, les capacités du réseau sont suffisantes pour alimenter tous les ménages.

Pourquoi le mécanisme d'obligations a-t-il été introduit ?

L'implémentation de ce mécanisme d'obligations est née de la volonté d’atteindre, de manière plus efficace, les objectifs fixés par la politique énergétique nationale en matière d’efficacité énergétique.

Cette mesure permet aux parties obligées de saisir l’opportunité d’un élargissement de leurs modèles d’activités en direction des services énergétiques aux consommateurs. Les expériences recueillies dans d’autres États membres de l’Union européenne, ayant déjà implémenté un tel mécanisme, ont montré que cette façon de procéder, basée sur une règlementation solide, permet le déploiement conséquent de mesures d’efficacité énergétique.

Qu’est-ce qu’une borne de charge murale ?

Il s’agit d’une installation fixe, dédiée à la charge de votre voiture électrique et permettant une puissance de charge allant jusqu’à 22 kW. À domicile il est recommandé de charger une voiture électrique avec une puissance maximale de 11 kW. Une telle installation est compatible avec le raccordement usuel des maisons unifamiliales et évite ainsi des coûts supplémentaires de la part du gestionnaire de réseau.

De plus, le câble de charge peut être intégré dans la borne, ce qui rend le maniement plus aisé.

La borne de charge murale représente également une infrastructure de base pour des fonctionnalités supplémentaires comme p. ex. l’optimisation de l’autoconsommation de votre installation photovoltaïque ou une charge décalée dans le temps.

Pour des raisons de confort et de sécurité, il est recommandé d’installer une borne de charge murale pour une infrastructure de charge privée.

Qu’est-ce que Chargy ?

Chargy, le réseau de bornes de charge publiques au Luxembourg comptera au total 800 bornes, soit 1.600 points de charge, dans les prochaines années. Au moins une borne sera installée dans chaque commune luxembourgeoise pour garantir une couverture nationale du réseau.

Avec près de 300 bornes (600 points de charge) Chargy actuellement réparties sur le territoire luxembourgeois, la charge de votre voiture électrique est facilitée près des lieux fréquemment visités au sein des espaces urbains (par. ex. P+R, hôpitaux, bâtiments administratifs, supermarchés, etc.).

 

L’accès aux bornes Chargy se fait simplement avec votre mKaart. Ainsi, les différents produits et services prépayés du Verkéiersverbond et ceux de Chargy se retrouvent sur une seule carte pour plus de confort pour votre mobilité.

Pour pouvoir recharger votre voiture électrique ou plug-in hybride sur les bornes Chargy et les bornes Chargy OK, vous devez avoir signé un contrat avec un fournisseur de service de charge. Retrouvez la liste des fournisseurs de service actifs au Luxembourg sous https://chargy.lu/fr/particuliers/. C’est aussi votre fournisseur de service de charge qui vous remettra votre mKaart qui servira d’identifiant sur les bornes Chargy et Chargy OK. Si vous êtes déjà en possession d’une mKaart compatible avec notre réseau, votre fournisseur vous rajoutera le produit Chargy directement sur votre mKaart.[YT4] 

Votre consommation électrique vous sera facturée soit par le fournisseur avec lequel vous avez signé un contrat, soit, dans le cas d’une carte prépayée, celle-ci sera débitée jusqu’à épuisement du crédit.

De plus, la plateforme MyChargy permet à l’utilisateur une gestion facile des charges.

Pour plus d’informations, consultez le site chargy.lu !

Que représentent mes déplacements dans ma consommation énergétique ?

En moyenne au Luxembourg, les déplacements représentent presqu’un tiers de la consommation énergétique des ménages.

Source : Statec, Bilan énergétique par type de produits 2000 - 2018

Envisagez des modes de transport alternatifs pour mieux vivre votre journée de façon durable !

www.mobiliteit.lu

Quel est l’impact environnemental et social du besoin en ressources pour la production des batteries de voitures électriques ?

Depuis 2017, l’initiative européenne « European Battery Alliance » s’occupe des standards environnementaux et sociaux liés à la production de batteries, celles-ci faisant partie intégrante de la transition énergétique. Leur objectif est d’instaurer une production de batteries plus durable et sécurisée, et d’investir dans le développement de batteries alternatives sans cobalt. Un premier succès peut être revendiqué par l’entreprise Northvolt en Suède qui produit des batteries durables avec une empreinte CO2 minimale et une procédure de recyclage ambitieuse qui repose sur l’économie circulaire. Dans le cadre de ces développements de batteries alternatives, des réflexions sont également menées autour de la création d’un label européen pour garantir une production de batteries qui respecte des critères durables et sociaux. De tels critères existent déjà pour d’autres matières primaires (notamment l’or et l’étain) extraites dans des régions en conflit.

Concernant le recyclage des batteries, selon une directive européenne, 50 % du poids moyen des batteries en lithium doivent être recyclés. Des adaptations de la directive ont également été proposées par l’Union Européenne, destinées à imposer en Europe un taux de recyclage de 100 % pour l’ensemble des batteries des véhicules électriques. Aujourd’hui les batteries de voitures électriques peuvent également bénéficier d’une « seconde vie » et être réutilisées comme pile de stockage pour des panneaux photovoltaïques.

Il reste à noter que la thématique des standards durables et sociaux ne touche pas seulement l’électromobilité, mais aussi d’autres produits tels que les ordinateurs portables ou les smartphones. Ainsi, la part de lithium utilisée dans la production des batteries pour ordinateurs portables, smartphones et voitures électriques s’élève à environ 37,4 % de la production globale. Une autre grande part de la production de lithium est utilisée dans l’industrie de l’aluminium ou en tant que lubrifiant, industries pour lesquelles le lithium ne peut être récupéré, contrairement aux batteries.

Lors des processus d’extraction et de production, la durabilité et le respect des droits de l’homme jouent également un rôle des plus importants. Les améliorations sont déjà remarquables dans ce domaine : les petites exploitations minières problématiques ne représentent que 20 % de la production de cobalt en République Démocratique du Congo (par rapport à 90 % en 2002), avec une tendance à la baisse. Il convient aussi de mentionner qu’une partie des ressources nécessaires pour la production de batteries peut être trouvée sur notre continent, permettant ainsi une production avec des transports courts, comme par exemple du cobalt provenant d’Allemagne, Finlande, France, Suède ou Slovaquie.

Quel est le bilan écologique d’une voiture électrique ?

Les voitures électriques sont énergétiquement plus efficaces et ont un impact environnemental plus faible que les voitures à moteur à combustion :

  • au cours de leur cycle de vie (200.000 km), elles ont un meilleur bilan écologique que les voitures conventionnelles (70 g CO2 / km contre 163 g CO2 / km)* ;

D'après les données du Modu 2.0. :

  • grâce à des sources d’électricité renouvelables, ce bilan peut encore être amélioré ;
  • la plupart des fournisseurs d’électricité sur le marché luxembourgeois offrent des produits entièrement sur base d’électricité renouvelable ;
  • elles sont silencieuses et n'occasionnent quasiment pas d'émissions au niveau local (pas d’émissions NOx ni de CO2, forte réduction des particules fines) et contribuent ainsi à une meilleure qualité d'air et de vie ;
  • grâce à une optimisation continue de la production, à la réutilisation et au recyclage des batteries, une pénurie des ressources peut être évitée à long terme. Pour plus d’informations sur la thématique des ressources, merci de vous référer à la question « Quel est l’impact environnemental et social du besoin en ressources pour la production des batteries de voitures électriques ? ».

Quel est le coût moyen pour charger ma voiture électrique pour 100 km ?

L’exemple suivant vous permet d’estimer le coût de charge d’une voiture électrique pour une distance de 100 km :

Quel temps de charge pour faire mon prochain trajet ?

Pour une voiture électrique d’une consommation de 20 kWh / 100 km,  le temps de charge pour vos prochains trajets variera en fait en fonction de la puissance de charge que vous utilisez :

Exemples pour complètement recharger la voiture (batterie de 41 kWh) avec une charge restante de 25 % :

Exemples pour charger sa voiture électrique (batterie de 41 kWh) et parcourir 40 km (moyenne journalière luxembourgeoise) :

Attention : selon l’état de charge de la batterie, la température extérieure, le mode et la durée de charge, une perte de charge de 10 à 20 % peut être observée !

 

Quelle est la différence entre une voiture hybride, une voiture plug-in hybride et une voiture purement électrique ?

Alors qu’une voiture purement électrique est alimentée par l'énergie électrique seule, la voiture hybride possède à côté de son moteur à combustion un moteur électrique qui permet une conduite électrique à faible vitesse ou une assistance électrique. Pour ces modèles, la batterie peut être chargée par le moteur ou par récupération d’énergie pendant la conduite. Les modèles « plug-in hybride », quant à eux, possèdent des batteries plus grandes qui permettent une vraie conduite électrique. Dans ce cas, la batterie peut être chargée par le branchement à une borne.

Quelle est la situation actuelle des bornes de charge rapide ?

Afin de rendre les trajets longues distances en voiture électrique plus confortables, des efforts ont été entrepris pour établir une infrastructure de charge rapide le long des grandes autoroutes à travers l’Europe. À l’aide de ces bornes de charge rapide disposant de puissances supérieures à 150 kW, cette infrastructure permettra de charger une voiture électrique à 80 % en un quart d’heure seulement. Ces bornes de charge rapide sont donc conçues pour parcourir des distances de plusieurs centaines de kilomètres avec une voiture électrique sans perdre de temps lors de la charge.

Dans ce cadre, le gouvernement luxembourgeois mène actuellement des réflexions sur l’installation de telles bornes de charge rapide alimentées par de l’électricité verte au Grand-Duché. Ces bornes seront installées prioritairement à proximité des autoroutes et devront être compatibles avec le réseau Chargy.

Selon le « European Alternative Fuels Observatory », il existe actuellement plus de 6.300 bornes de charge rapide avec des puissances supérieures à 22 kW et environ 120.000 points de charge avec des puissances allant jusqu’à 22 kW à l’échelle européenne. Le Luxembourg, ensemble avec les autres pays du Benelux, s’engage pour la création d’une infrastructure de charge interopérationnelle en Europe dans le but de simplifier la charge des voitures électriques dans un futur proche.

L’installation de telles bornes dans les bâtiments résidentiels n’est donc pas nécessaire et désirée. À domicile il est recommandé de charger une voiture électrique avec une puissance maximale de 11 kW, suffisante pour une charge complète pendant la nuit. Une telle installation est compatible avec le raccordement usuel des maisons unifamiliales et évite ainsi des coûts supplémentaires de la part du gestionnaire de réseau.

Quelle taxe dois-je payer pour ma voiture électrique ?

D’après le règlement grand-ducal modifié du 22 décembre 2006 [*], les véhicules des catégories M1, M2 et M3 propulsés exclusivement par un moteur électrique ou par un moteur alimenté par une pile à combustible, sont redevables d’une taxe annuelle de 30 euros. Les véhicules hybrides fonctionnant avec un moteur à combustion interne associé à un moteur électrique ou une pile à combustible, sont imposés suivant le régime du carburant (essence ou diesel).

Pour plus d’informations :

https://acl.lu/Mobilite/Taxe-sur-les-vehicules-routiers

http://www.do.etat.lu/vehaut/Taxes/baremes.htm

* portant exécution des mesures d’application de la loi du 22 décembre 2006 promouvant le maintien dans l’emploi et définissant des mesures spéciales en matière de sécurité sociale et de politique de l’environnement.

Quelles aides financières sont disponibles pour l’achat d’une voiture électrique ?

Retrouvez toutes les informations sur le financement de votre voiture électrique et les programmes d’aides sur www.cleverfueren.lu

Quelles mesures d’efficacité énergétique sont permises dans le cadre du mécanisme d'obligations ?

Les parties obligées ont une certaine liberté quant au choix des mesures d’efficacité énergétique. En vue d'orienter leurs prestations, elles peuvent réaliser les économies d’énergie soit par des mesures standardisées ou des mesures spécifiques. Les mesures standardisées définissent différents cas de figure et fixent des valeurs d’économie d’énergie forfaitaires pour les familles de mesures suivantes :

- Enveloppe thermique des bâtiments (murs, fenêtres, toitures, dalles)
- Production de chaleur
- Ventilation mécanique
- Appareils électroménagers
- Équipement de bureau
- Éclairage
- Techniques industrielles transversales (moteurs, pompes, ventilation, air comprimé, chaudières, réfrigération)
- Management énergétique
- Transport (remplacement de voitures).

Les mesures d’efficacité énergétique non reprises au catalogue de mesures sont à considérer comme mesures spécifiques, qui ne peuvent être comptabilisées par les parties obligées en cas de certains principes de calcul et si aucune mesure standardisée n’est applicable.

Quelles modes de charge existe-t-il pour charger une voiture électrique ?

Mode de charge 1 - prise fixe non dédiée

Le véhicule électrique, ou la batterie du véhicule, est branché sur une prise non dédiée. Ce mode de charge est surtout utilisé pour des véhicules légers tels que les pedelecs.

Mode de charge 2 - prise non dédiée avec dispositif de protection incorporé au câble

Le véhicule électrique est branché sur une prise non dédiée à l’aide d’un câble avec boîte de contrôle intégrée (ICCB). Ce câble est généralement livré avec le véhicule électrique et sert pour la charge occasionnelle.

Mode de charge 3 - prise fixe sur circuit dédié

Le véhicule électrique est branché sur un circuit dédié par l’intermédiaire d’une borne de charge. Cette installation consacrée à la charge des véhicules électriques permet des puissances plus élevées et une meilleure sécurité par rapport au mode de charge 2.

Mode de charge 4 - connexion CC

Le véhicule électrique est branché sur une borne de charge rapide. Cette borne permet des puissances supérieures à 50 kW et donc des temps de charge raccourcis. Au vu de la complexité de ce système (dimensions et nécessité de refroidissement), ces bornes seront érigées majoritairement dans l’espace public ou le long des axes transversaux.

Quelles possibilités de charge existe-t-il ?

Vous avez à votre disposition divers modes de charge pour votre voiture électrique :

  • à domicile, au travail ou chez des amis : vous pouvez charger votre voiture à partir d’une prise électrique ou bien d’une borne de charge murale fixe. Un câble électrique vous permet de vous connecter. Dans le cas d’un raccordement domestique pour une maison unifamiliale, une puissance de charge maximale de 11 kW est recommandée. Retrouvez toutes nos recommandations pour l’installation d’une borne de charge dans notre brochure « Chargez votre voiture électrique » ;

  • au travail, renseignez-vous auprès de votre employeur pour savoir si la charge est autorisée ; certaines bornes intelligentes permettent un décompte individuel de la consommation électrique ;

  • les bornes Chargy : dans des lieux fréquemment visités tels que les administrations communales, les hôpitaux ou les P+R, vous trouverez des bornes publiques accessibles avec votre mKaart. Ces bornes permettent une puissance de charge pour des batteries allant de 3,7 à 22 kW. Retrouvez la localisation des bornes sur g-o.lu/chargy ;

  • sur l’autoroute : sur certaines aires d'autoroute vous trouverez des bornes de charge rapide qui permettent des puissances de charge supérieures à 22 kW ;

  • à l’étranger vous pouvez avoir accès à certaines bornes avec votre abonnement Chargy ! www.chargy.lu. Il existe également des applications pour smartphone avec lesquelles vous pouvez accéder à des plateformes de roaming et qui permettent de localiser et d’utiliser des bornes de charges au Luxembourg et à l’étranger.  Renseignez-vous et planifiez votre trajet en Europe en toute tranquillité !
 

Quelles sont actuellement les contraintes techniques et politiques des voitures à piles à combustibles ?

Bien que les voitures à piles à combustibles permettent une utilisation plus confortable (plus d’autonomie et temps de « charge » plus court), certaines contraintes empêchent une mise en marché importante à l’heure actuelle.

D’une part, la génération d’hydrogène requiert une quantité importante d’énergie (3 fois plus que l’utilisation directe de l’électricité) et l’hydrogène est actuellement généré majoritairement à partir de gaz naturel. Aujourd’hui, la charge des batteries des voitures électriques est donc plus efficiente et plus durable, d’autant plus si l’électricité provient de sources renouvelables. À l’avenir, la transformation d’électricité en hydrogène pourra devenir une alternative pour le stockage des énergie renouvelables pour compenser des fluctuations temporaires dans le réseau électrique entrainées par une hausse importante de la production d’électricité à base de sources d’énergies renouvelables.

D’autre part, les infrastructures de stockage d’hydrogène sont actuellement inexistantes au Luxembourg. Comme les voitures à pile à combustible peuvent jouer un rôle complémentaire aux voitures électriques, des réflexions sont cependant menées sur l’implantation d’une station de ravitaillement en hydrogène en tant que projet pilote dans le pays.

Par ailleurs, comme la pile à combustible n’émet pas d’émissions nocives locales, ces voitures sont éligibles pour la prime de 5.000 €.

Quelles sont les exigences réglementaires relatives aux bornes de charge murales ?

En raison de l’importance de la charge à domicile, un cadre légal a été élaboré pour harmoniser l’infrastructure de charge privée afin de faciliter l'accès à une borne de charge à un grand nombre de propriétaires et de locataires. Ce cadre se réfère surtout à la création de conduits vides, ainsi qu’au câblage de la borne vers le compteur électrique intelligent (smart meter).

Les exigences minimales suivantes ont été introduites :

  • nouvelles habitations unifamiliales

Obligation de disposer d’un précâblage ou de deux conduits selon le concept de câblage prévu pour tous les emplacements de stationnement intérieurs et extérieurs couverts.

  • nouvelles habitations multifamiliales

Obligation de disposer d’un précâblage ou de deux conduits selon le concept de câblage prévu pour tous les emplacements de stationnement intérieurs et extérieurs couverts ;

un précâblage ou un conduit pour le câble de transmission de données ;

un emplacement nécessaire pour les appareils de protection supplémentaire pour le raccordement des dispositifs de charge.

  • nouveaux bâtiments fonctionnels

Obligation de disposer d’un précâblage ou de deux conduits selon le concept de câblage prévu pour 1 emplacement de stationnement intérieur sur 4 et 1 emplacement extérieur couvert sur 4 ;

conduits nécessaires pour :

  • un câble électrique menant au tableau de distribution principal,
  • un câble pour la transmission de données menant vers l’armoire de comptage ou vers l’emplacement du système de gestion de la puissance de charge ;

un emplacement nécessaire pour les appareils de protection supplémentaire pour le raccordement des dispositifs de charge.

De plus, les conditions de raccordement des gestionnaires de réseaux définissent les cas où un raccordement de l’infrastructure de charge avec le compteur intelligent serait obligatoire. Cette obligation s’applique à tous les appareils électriques consommant pendant au moins 1 heure une puissance permanente de 7 kW triphasé.

Cette connexion est nécessaire pour temporairement réduire la puissance en cas de délestage :

  • d’au moins 30 % pour une puissance supérieure ou égale à 7 kW ;
  • d’au moins 50 % pour une puissance supérieure ou égale à 11 kW.

Si une telle réduction de puissance n’est pas réalisable pour des raisons techniques, la coupure complète du consommateur doit être garantie.

Pour plus de détails, consultez le règlement grand-ducal du 7 mars 2019 et les conditions techniques de raccordement pour les installations à courant fort. 

 

Quelles sont les recommandations pour l’installation d’une borne de charge murale ?

Pour des raisons de confort et de sécurité, lors de l’acquisition d’une voiture électrique, il est recommandé d’installer une borne de charge murale pour votre usage privé dans votre maison. Une protection contre les surcharges et un maniement confortable sont ainsi garantis.

Pour garantir un bon fonctionnement et le plus de confort, les recommandations suivantes sont à considérer :

  • la puissance de charge maximale résulte de la puissance de votre raccordement domestique et doit être adaptée à vos besoins. Dans le cas d’un raccordement domestique habituel (maison unifamiliale) de 27 kW (40 ampères), une puissance de charge maximale de 11 kW est recommandée. Une puissance de charge plus forte nécessite une augmentation de la puissance payante de votre raccordement domestique ;
  • la borne doit posséder une jonction ou un relais en amont, permettant un câblage vers le compteur électrique intelligent (smart meter). À partir d’une puissance de 7 kW, cette connexion est une exigence du gestionnaire de réseau, afin que ce dernier puisse temporairement réduire la puissance ou débrancher la borne en cas de panne de réseau pour éviter des dommages (p. ex. défaillance d'infrastructures sensibles telles que les congélateurs) ;
  • pour permettre l’utilisation de fonctionnalités supplémentaires comme p. ex. une charge décalée dans le temps, il convient de veiller à la disponibilité de la connexion internet avec la borne de charge murale par téléphonie mobile (en cas de réseau mobile) ou (W)LAN. Si un décompte des charges est nécessaire (p. ex. sur le lieu de travail ou dans une résidence), la borne doit posséder une connexion mobile. Ils existent aussi des solutions intelligentes qui vous permettent l’autoconsommation de votre propre électricité, si vous possédez une installation photovoltaïque.

Attention : selon les conditions de raccordement des gestionnaires de réseau, tous les travaux d’installation doivent être réalisés par un électricien qualifié qui peut vous conseiller pour déterminer la solution la plus adaptée à votre cas.

Qui établit un certificat LENOZ ?

Les personnes suivantes sont autorisées à établir un certificat LENOZ :

  • les architectes et les ingénieurs au sens de la loi du 13 décembre 1989 portant organisation des professions d’architecte et d’ingénieur-conseil ;
  • les personnes accréditées au sens de la loi du 5 août 1993 concernant l’utilisation rationnelle de l’énergie ;
  • les conseillers en énergie au sens de la loi du 21 avril 1993 relative à l’agrément des personnes physiques ou morales privées ou publiques, autres que l’Etat pour l’accomplissement de tâches techniques d’étude et de vérification dans le domaine de l’environnement.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant d’obtenir des statistiques de visite. En savoir plus