Toutes les réponses à vos questions.

Vous êtes


Construction durable

Sommaire

Qu’est-ce que la construction durable ?

Le développement durable tient compte de la qualité de vie des générations actuelles et futures et repose sur trois aspects : 

Construction durable

Les jalons de la construction durable sont posés dès la planification.

Lors de la phase de planification, le maître d’ouvrage et le planificateur décident consciemment ou inconsciemment des points suivants :

  • « Consommation » de la nature et du paysage
  • Consommation d’énergie et de moyens d’exploitation
  • Durée de vie de parties et de l’ensembledu bâtiment
  • Utilisation de produits de construction recyclables
  • Voies de transport courtes pour la construction et l’exploitation
  • Possibilité de démolition. 

Prenez vos décisions à bon escient ! Concevez durablement !

Sommaire

Pourquoi construire durablement ?

La construction durable préserve les ressources 

La construction durable veille à une consommation modérée en ressources et à des cycles de viefermés des matériaux. Des analyses de cyclede vie comparatives permettent de choisir des matériaux économes en ressources. Un degré élevé en recyclabilité permet de freiner l’épuisement des ressources. 

Cycle de vie d’un bâtiment : "de la conception à la démolition"

L’ensemble du cycle de vie d’un bâtimen tprend en compte toutes les « périodes de vie » des matériaux de construction utilisés : l’extraction des matières premières, l’installation, l’utilisation et la recyclabilité du matériau lors de la démolition. 

 

La construction durable est respectueuse de l’environnement 

Le candidat à la construction durable emploie des matériaux de construction écologiques ayant un impact réduit sur l’environnement. L’épuisement des matières premières et la production des matériaux de construction ont des effets sur l’environnement, notamment sur l’effet de serre, la diminution de la couche d’ozone, la formation de smog, l’acidification et la surfertilisation des sols. 

Le calcul de l’impact sur l’environnement permet d’évaluer l’écologie des matériaux de construction.   

 

La construction durable assure une valeur stable  

Le candidat à la construction durable regarde vers l’avenir et réfléchit en termes de cycles de vie.

Les coûts du cycle de vie comprennent tous les coûts occasionnés par un bâtiment, depuis le développement du projet jusqu’à sa démolition, c’est-à-dire les dépenses uniques (frais d’investissement) et récurrentes (frais d’exploitation) 

Un bâtiment de qualité génère normalement nettement moins de frais durant la phase d’exploitation. Les coûts de planification et donc l’investissement en amont sont, en revanche, plus élevés.

Sommaire

Quel emplacement choisir ?

Une meilleure qualité de vie grâce à une bonne implantation

Le bon emplacement assure les trajets les plus courts à son futur habitant pour se rendre au travail, faire les courses quotidiennes et organiser ses loisirs.

Pour garantir une qualité de vie élevée, différents critères doivent être pris en compte :

  • Ensoleillement
  • Risques d’inondation
  • Niveau de bruit.
Sommaire

Pourquoi construire de façon mesurée ?

La construction durable préserve la nature et le paysage 

L’augmentation démographique et les réserves limitées en terrains à bâtir nous obligent à miser sur un mode de construction plus dense exploitant au mieux la superficie, sans toutefois sacrifier la qualité de vie.

Ceci implique :

  • Exploitation des parcelles non-construites
  • Rénovation des bâtiments vides ou abandonnés
  • Formes de construction et structures de lotissement compactes 

 

Lotissement avec maisons unifamiliales vs forme de logements compacte :

 

La maison unifamiliale individuelle est plus gourmande en termes de coûts et de superficie. 

Les formes de logement plus compactes favorisent :

  • le mélange des formes de logement
  • les logements pour seniors, célibataires et familles
  • l’aménagement attrayant de l’espace public.
Sommaire

Énergie grise. De quoi s’agit-il ?

La différence entre une fraise en juin et une fraise en décembre

 

La fraise en décembre est :

  • soit acheminée en avion depuis l’hémisphère sud ;
  • soit cultivée sous serre à l’aide de lumière et de chaleur artificielles.

La fraise achetée en juin a été cultivée avec la lumière du soleil et provient d’un producteur de fruits de la région.

La fraise de décembre renferme davantage d’énergie grise que celle de juin.

Sommaire

Où l’énergie grise se « cache-t-elle » dans un bâtiment ?

La construction d’un bâtiment est toujours corrélée à une consommation d’énergie grise. 

Pour maintenir la part d’énergie grise au minimum, il faut savoir où elle se cache. 

56% de l’énergie grise d’un bâtiment sont générés par le gros-œuvre. Le choix des matériaux de construction conditionne largement la consommation d’énergie grise de votre maison. 

14% de l’énergie grise sont « cachés » dans la façade ; ici le choix du matériau d’isolation est déterminant !

Sommaire

Comment réduire la part d’énergie grise lors de la construction de ma maison ?

Lors de la planification

  • Construction compacte
  • Limitation des terrassements
  • Impasse sur la cave
  • Utilisation de dimensions standard et d’éléments de construction préfabriqués 

Énergie grise des murs*  

Choix des matériaux de construction 

  • Préférer les constructions légères (en bois)
  • Limiter les éléments de façade transparents
  • Permettre le recyclage des éléments de construction par des installations réversibles  

 

Le saviez-vous ?

Si on considère un bâtiment sur une durée de vie de 60 ans, la construction de la cave est responsable de près de 25 % de l’énergie utilisée pour ce bâtiment.** 

 

Sources : *Stefan Oehler, Hans Georg Reinke : Fassadenbaustoff e im Vergleich, Ökobilanz von 10 Aussenwandtypen **Energiesparverband (2006) : Graue Energie im Alltag

Sommaire

Quel bois pour ma maison ?

Optez pour du bois de construction certifié ! 

Le bois peut être utilisé à la fois pour le gros-œuvre et pour l’aménagement intérieur. C’est une matière première renouvelable présentant de nombreux avantages écologiques. 

À condition que le bois provienne d’une gestion forestière durable, cette approche évite la destruction irréversible ou des dommages à moyen ou long terme de la forêt.

Grâce aux certifications suivantes, vous pouvez être certain que votre bois est issu d’une gestion durable. 

Sommaire

Quel matériau d’isolation choisir ?

Optez pour des matériaux écologiques ! 

La fabrication d’un matériau de construction a des impacts sur l’effet de serre, la destruction de la couche d’ozone, la formation de smog, l’acidification et la surfertilisation. 

Ces effets sur l’environnement et la consommation d’énergie grise sont représentés dans un indicateur écologique. Plus l’indicateur est petit, plus le matériau de construction sera écologique. 

Evaluation écologique des matériaux isolants pour le toit

Sommaire

Comment éviter les polluants dans l’air ambiant ?

Un habitat sain grâce à des matériaux à faibles émissions 

Les matériaux de construction peuvent libérer des composés organiques volatils – les fameux COV. Une forte concentration de COV dans l’air ambiant des maisons peut entraîner maux de tête, allergies, fatigue, diminution des performances, troublesdu sommeil et irritations des voies respiratoires. 

Recommandations pour les murs et plafonds

  • Argile ou chaux teinté
  • Argile ou chaux teinté avec peinture minérale
  • Papiers peints 

Recommandations pour le sol 

Ces labels aident à choisir des matériaux faibles en émissions pour l’aménagement intérieur.

Sommaire

Comment identifier la durabilité d’un bâtiment d’habitation ?

LENOZ : certification luxembourgeoise de durabilité pour les bâtiments d’habitation 

Pour développer davantage la construction de logements durables et orientés vers l’avenir au Luxembourg, et afin de soutenir les projets de construction durable, le Ministère du Logement met au point une certification de durabilité des bâtiments d’habitation pour le Luxembourg. 

Avantages d’une certification pour vous :

  • Transparence des offres sur le marché immobilier
  • Orientation lors de la planifi cation et du choix
  • Assurance- qualité.  

Avantages pour le planificateur :

  • Lignes directrices pour la planification durable au Luxembourg
  • Qualité et pertinence de la certification pour un gain de temps et d’argent
  • Prise en compte des données du passeport énergétique luxembourgeois dans l’évaluation de la durabilité. 

Sommaire

Pourquoi une certification luxembourgeoise des bâtiments résidentiels ?

LENOZ : critères de développement durable européens adaptés au Luxembourg 

La certification luxembourgeoise de durabilité (tzebuerger Nohaltegkeets Zertifizéierung fir Wunngebaier) a été développée sur la base de systèmes européens et intègre des caractéristiques luxembourgeoises concernant l’implantation et l’économie.  

L’un des objectifs primordiaux est de combiner LENOZ au passeport énergétique luxembourgeois. 

 

 

Plus d’informations sur la certification LENOZ

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant d’obtenir des statistiques de visite. En savoir plus